Choisis un thème!

Navette IXV : mission réussie !

13 février 2015 - Marie-Claude Ouellet

boulo fakir
IXV
ESA/J.Huart

 

Cette semaine, l’Agence spatiale européenne (ESA) a envoyé dans l’espace le vaisseau automatique IXV (ça se prononce : «i» «x» «v»).  IXV est beaucoup plus petit que les navettes comme Discovery. Il mesure à peine 5 mètres. Et il n’a pas d’ailes. Il a plutôt des volets (comme les avions) pour contrôler sa trajectoire durant la descente vers la Terre.

L’objectif de la mission est de tester les systèmes de l’engin : bouclier thermique, système de navigation, parachutes, etc. IXV a décollé en Guyane. Il s’est élevé jusqu’à 420 km (l’altitude de la Station spatiale internationale) et a parcouru 32 000 km.

Après 1 h 40 de vol, IXV est rentré dans l’atmosphère terrestre à une vitesse de 27 000 km/h.  Il a ensuite amerri dans l’océan Pacifique grâce à des parachutes. Là, un navire l’a récupéré. Reste maintenant à inspecter IXV pour s’assurer qu’il est intact et réutilisable. Les scientifiques analyseront aussi les données récoltées par les 300 capteurs de température et de pression, une tâche qui demandera des mois de travail.

Maintenant que le vol d’essai a été réussi, l’ESA espère que IXV pourra servir, un jour, à rapporter sur Terre des échantillons d’astéroïdes ou de sol martien, à envoyer du matériel vers la Station spatiale internationale et à transporter des astronautes.

Dans ces vidéos, tu pourras voir la mission, le décollage et la préparation de IXV.