Choisis un thème!

Darwin apprend à marcher

9 décembre 2015 - Céline Lapointe

boulo flic

Tout comme les jeunes enfants, les robots ne sont pas d’habiles marcheurs. Les enfants s’améliorent avec de l’entraînement, alors pourquoi pas les robots?

C’est ce qu’une équipe de scientifiques de l’Université Berkeley, aux États-Unis, tente de reproduire avec le robot Darwin.

darwin_robot500
Photo : UC Berkeley’s Robot Learning Lab

L’intelligence artificielle de Darwin fonctionne à l’aide de plusieurs réseaux de connexions, comme un cerveau humain. Ainsi, lorsqu’il tente de marcher, le petit robot accumule des données et il les utilise pour s’améliorer (essai-erreur). C’est très différent d’un robot traditionnel qui doit être entièrement programmé par son concepteur.

Dans l’avenir, les robots seront de plus en plus utilisés au quotidien et lors de missions dangereuses. C’est pourquoi les scientifiques veulent des robots qui peuvent s’adapter rapidement et de façon autonome à différentes situations.

Mais il y a encore du travail à faire! Pour l’instant, quant à Darwin, il arrive à peine à bouger la main, se lever et rester debout sur un sol instable.