Parents - Les Explorateurs
magazine_explos

Zone
Parents

Pourquoi abonner un enfant à un magazine éducatif comme Les Débrouillards et Les Explorateurs, alors qu’il y a tant d’information dans les livres et sur Internet?

Le magazine n’est pas le compétiteur du livre ou des autres médias. Chaque média a ses caractéristiques propres, qui conviennent mieux à certains types de contenus ou à certains types de jeunes ou à certains moments de la journée ou de la semaine. Mais rien ne vaut Les Débrouillards et Les Explorateurs pour faire découvrir aux jeunes le bonheur de la lecture et développer leur goût de la découverte et de la science.

 

12 raisons de choisir Les Débrouillards et Les Explorateurs

1- Des sujets variés. Il y en a toujours au moins quelques-uns chaque mois qui captivent chaque lecteur et le portent à lire.

2- Chaque article est découpé en plusieurs morceaux : texte principal, petits encadrés, bas de vignette, « savais-tu que… », etc. Il y a toujours plusieurs « portes d’entrée » dans un reportage ou une chronique. Cela facilite la lecture, surtout pour les lecteurs débutants ou moins motivés.

3- Rempli de dessins, de photos et de BD, Les Débrouillards et Les Explorateurs sont attirants. En plus de transmettre de l’information, les photos et dessins amènent l’enfant à vouloir lire les textes.

4- Les Débrouillards et Les Explorateurs sont 100 % nouveau chaque mois (il n’a pas été lu par la grande sœur l’année précédente !). Cela permet aussi à nos auteurs de s’adapter rapidement aux réalités et besoins nouveaux des jeunes.

5- L’actualité. En faisant fréquemment référence à l’actualité (saisons, grands événements, fêtes, etc.), Les Débrouillards et Les Explorateurs s’ancrent encore mieux dans la réalité de ses lecteurs.

6- Recevoir le magazine chaque mois à son nom, quel bonheur pour l’enfant! De plus, cette périodicité amène l’enfant à développer des habitudes de lecture régulière.

7- Un magazine, c’est comme un ami savant et drôle qui vient voir l’enfant à la maison chaque mois.

8- L’enfant interagit avec son magazine. Il écrit au courrier des lecteurs, donne son opinion, envoie ses dessins, participe à de nombreux concours, visite les site Web, etc.

9- Les Débrouillards et Les Explorateurs fournissent une image positive à laquelle l’enfant peut s’identifier : « Je suis un Débrouillard / Je suis Explorateur ». Les personnages de la bande des Débrouillards et des Explorateurs et les scientifiques qui mènent des carrières passionnantes et jouent un rôle actif dans la société. (Ça fait un peu contrepoids à la télé et aux autres médias, qui ne proposent que des vedettes du spectacle ou du sport comme modèles…)

10- Les Débrouillards et Les Explorateurs sont conçus pour les jeunes Québécois et Canadiens (de 6 à 9 ans pour Les Explorateurs, de 9 à 14 ans pour Les Débrouillards). Ils sont ancrés dans sa culture et branché sur les goûts et besoins des jeunes d’ici. En ouvrant Les Débrouillards ou Les Explorateurs, l’enfant sait que ce magazine est fait pour lui!

11- Les Débrouillards et Les Explorateurs sont réalisés par une équipe d’une vingtaine de personnes, dont plusieurs pigistes. Chacun a une approche, une sensibilité, des compétences et des intérêts différents.Ce sont plusieurs personnes qui parlent au lecteur, chacune lui apportant ce qu’elle a de meilleur.

12- Le même jour, chaque mois, plus de 50 000 familles et classes reçoivent Les Débrouillards ou Les ExplorateursCela forme une communauté virtuelle de 150 000 lecteurs! Dans les familles et dans les classes, et avec les amis, c’est un beau sujet d’échanges, de discussions et de partage.


Les magazines Les Débrouillards et Les Explorateurs reçoivent l’appui financier des gouvernements canadien et québécois 
 logo_mesi
logoPatrimoineCanada
boulotrecherche

Recherche

magazine_explos

Magazine
du mois

Écris-nous !

videos

Vidéos

crocboulot

Top 5

Apps des Debs

iconesAPP

Les quatre applications des Débrouillards adhèrent au programme de licences multipostes. Ainsi, à l’achat de 20 apps ou plus, les établissements scolaires profitent d’un rabais de 50 %. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Partagez cet Article