Choisis un thème!

Une ville sous la terre

5 mai 2015 - Céline Lapointe

boulo abracadabra
souterraine225
Ces villes souterraines étaient construites sur plusieurs étages reliés par des escaliers.
Photo : Dreamstime

La région de Cappadoce, en Turquie, est connue pour ses villes souterraines millénaires. L’une d’elles, Derinkuyu, a été découverte dans les années 60. Les archéologues considèrent que cette ville, complètement construite sous la terre, pouvait abriter jusqu’à 20 000 personnes!

Mais en 2012, dans la ville de Nevşehir, une équipe de démolisseurs est tombée par accident sur une cité souterraine encore plus gigantesque que celle de Derinkuyu.

Grâce à l’utilisation d’un géo-radar*, des géologues ont réussi à en estimer la grandeur : 460 000 mètres carrés (l’équivalent de 65 terrains de football américain) avec des tunnels pouvant descendre jusqu’à 113 mètres de profondeur et de nombreux étages!

Ce véritable labyrinthe, vieux de 5 000 ans, comptait des chambres, des cuisines, des escaliers, des chapelles et même des caves à vin. Les fouilles se poursuivent présentement pour découvrir tous les secrets de ce que certains considèrent comme la plus grande ville souterraine au monde.

Ces villes (cette région en compte plus de 200) permettaient aux habitants de se cacher pendant les invasions ennemies ou les persécutions religieuses. Une grosse porte ronde en pierre de plusieurs centaines de kilos en bouchait l’ouverture. On y trouvait des puits et des bouches d’aération, des étables, des bergeries et des espaces pour entreposer de la nourriture. Tout ce qu’il faut pour être capable de vivre aussi longtemps qu’un danger planait sur la ville.

porte225
Une porte de pierre de la ville de Derinkuyu. Le trou permettait de l’ouvrir et de la fermer, mais aussi de surveiller l’extérieur.
Flickr / Elena Pleskevich