Choisis un thème!

Apprivoise la petite bête de l’anxiété

24 avril 2020 - Texte : Marie-Hélène Croisetière ; llustrations : Dominique Pelletier

boulo abracadabra

On apprivoise un petit animal en l’observant et en l’écoutant. Tu peux faire la même chose avec l’anxiété!

L’anxiété est un sentiment désagréable, mais pas dangereux. Tous les humains la ressentent par moments. Enfants comme adultes.

C’est une forme d’inquiétude. C’est la crainte qu’une chose qui te fait peur se produise. Par exemple, as-tu parfois peur d’échouer à un examen?

Observe la bête

Chacun ressent l’anxiété à sa manière. Certains la comparent à des papillons dans l’estomac. D’autres l’imaginent comme une boule dans la gorge, ou des idées qui étourdissent. C’est comme une petite bête qui t’achale.

Rien d’agréable! Mais cet inconfort est utile : il pousse à agir! Avant un examen, l’anxiété motive à bien étudier, par exemple.

Écoute-la

Parfois, les papillons bougent trop! La boule dans la gorge devient énorme. La bête prend trop de place. L’anxiété paralyse.

Écoute la petite bête. Demande-toi quelle peur l’a fait apparaître. Ça t’aidera à trouver une solution. N’hésite pas à en parler avec tes parents, des adultes de confiance ou tes amis. Ensemble, vous aurez plus d’idées!

Tu pourrais découvrir, par exemple, que tu ne comprends pas la matière de ton examen. La solution serait donc d’étudier encore un peu plus.

Calme la bête

Tu as bien étudié, mais la petite bête continue de t’étourdir? Ça arrive parfois. Si c’est le cas, essaie les trucs suivants :

  • Couché sur le dos, place un toutou sur ton ventre et berce-le avec ta respiration. Fais-le monter et descendre doucement. Respirer par le ventre profondément aide à se détendre.
  • Fais une activité pour te distraire, comme jouer d’un instrument de musique, appeler un ami ou prendre un bain.
  • Essaie la méditation en consultant, par exemple, cette vidéo tirée du livre Calme et attentif comme une grenouille.


Tous ces trucs calmeront la petite bête!

Est-ce que ça t’arrive ?

La petite bête de l’anxiété passe parfois inaperçue. Si tu remarques les signes suivants, demande-toi si elle se cache à proximité :

  • Tu t’endors difficilement.
  • Tu as moins d’appétit.
  • Tu es grognon, irritable ou agité.
  • Tu as moins le goût de faire tes activités préférées.
  • Tu as de la difficulté à te concentrer.
  • Tu as souvent mal au ventre.
  • Tu as besoin de tout prévoir, tout contrôler.

Si tu te sens anxieux, parles-en à un parent ou un adulte de confiance.

Des fois, j’ai peur un peu, des fois, j’ai peur beaucoup.

Tous les humains ont peur, mais pas tous des mêmes choses. Reconnais-tu ici une de tes peurs?

  • Mon coeur bat très vite quand je vois un chien.
  • La veille d’une prise de sang, je suis incapable de dormir.
  • Et si des voleurs visitaient ma maison? J’y pense.
  • J’imagine un feu ou une inondation. Ça m’inquiète.
  • Je fige quand je dois faire un exposé oral.

Mène ton enquête
Tu ressens de l’anxiété? Essaie d’identifier quelle peur la provoque. Pour t’aider, mène ton enquête. La petite bête apparaît-elle plus souvent à l’école, à la maison, avec tes amis, dans tes loisirs? De quoi as-tu peur?
Si une peur t’empêche de jouer, d’apprendre ou de faire certaines activités, parles-en à un parent ou un adulte de confiance. Des fois, il est utile de demander l’aide d’un spécialiste.

Merci à Geneviève Carobene, psychologue à l’hôpital Sainte-Justine, pour son aide avec cet article.

 

Laisse-nous un message

dis-nous ce que tu en penses

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Ton adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont requis:

3 réponses à “Apprivoise la petite bête de l’anxiété”

  1. Samuel dit:

    Très bien, bravo lâche pas 😎

  2. Delphine dit:

    Merci pour cet article. Maintenant je sais c’est quoi tout ce stress que je vis souvent 😊😔