Choisis un thème!
Espace publicitaire

Gourmand comme Émile-Saucisse!

17 juin 2022 - Marie-Claude Ouellet

boulo unicycle

Durant l’été, sur l’île Bonaventure, en Gaspésie, des biologistes étudient les fous de Bassan. Et surtout les petits!

Photo: Roxanne Turgeon

David Pelletier et ses collègues s’intéressent à cette colonie depuis douze ans. Ils observent attentivement les nids. La plupart sont occupés par un mâle, une femelle et leur petit. Pour s’y retrouver plus facilement, les scientifiques donnent un numéro à chaque nid.

Photo: Roxanne Turgeon

Les scientifiques peuvent observer les fous de Bassan de près, car ces oiseaux ne sont pas peureux.

.

Drole de mascotte!

Au début de l’été, le premier fou né sur l’île devient la mascotte des scientifiques. En 2020, la mascotte se nommait Émile-Saucisse. Pourquoi ce drôle de nom? Parce que l’oisillon est né dans le nid portant le numéro C6. Ça ressemble à saucisse!

Un jour, une biologiste trouve le nid C6 vide. L’oisillon est-il mort ? Le lendemain, elle aperçoit un petit qui se balade d’un nid à l’autre… Il demandait de la nourriture à plusieurs adultes. Étonnant! D’habitude, les oisillons restent dans leur nid. Ils y attendent la nourritude apportée par leurs parents.

Est-ce toi Émile-Saucisse?

Pour le savoir, les biologistes ont mesuré une des ailes du petit. Puis, ils ont comparé avec des mesures prises au début de l’été. Oui, cet oisillon gourmand était bel et bien Émile-Saucisse!

Photo: Roxanne Turgeon

Voici Émile-Saucisse, le petit fou de Bassan futé… et gourmand !

 

Photo: Roxanne Turgeon

Voici la biologiste Pauline Martigny lorsqu’elle a retrouvé Émile-Saucisse. La mesure de son aile a permis de confirmer que c’était bien lui !

.

Oisillons précieux

Plusieurs oisillons, vigoureux et bien nourris, c’est un signe que l’espèce va bien. Or, depuis quelques années, les fous ont du mal à élever leurs petits parce que leur nourriture préférée, le maquereau, se fait rare. Cela les force à pêcher loin de la colonie et à manger d’autres proies moins nourrissantes.

Photo: Roxanne Turgeon

Cet oisillon plonge son bec dans le gosier d’un adulte pour manger de la bouillie de poisson.

.

 

Photo: anncapictures / Pixabay

Le fou de Bassan adulte peut mesurer plus de deux mètres du bout d’une aile à l’autre! Son vol est puissant et gracieux.

.

Un cri bien particulier!

Regarde cette vidéo pour entendre le cri particulier des fous de Bassan et voir la colonie de l’île Bonaventure!

Laisse-nous un message

dis-nous ce que tu en penses

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Ton adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont requis: