Choisis un thème!

Les plantes ont la bougeotte

22 juin 2020 - Texte : Marie-Hélène Croisetière ; Illustrations : Dominique Pelletier

boulo abracadabra

Toutes les plantes bougent et certaines sont même de vraies athlètes! On t’en parle dans l’édition d’été. Viens voir leurs exploits dans les quatre vidéos suivantes.

Les musclées!

Certaines plantes sont équipées de petites structures articulées. Par exemple, la sensitive a des cellules motrices appelées «pulvinus». Elles lui permettent de se recroqueviller quand on la touche. Ce mouvement est assez rapide pour être vu à l’œil nu.

Et hop! En prison!

La dionée est une plante carnivore. Elle est assez rapide pour capturer des insectes! Si un insecte se pose sur une feuille, cela active les poils à sa surface. La feuille change de forme brusquement… et emprisonne l’insecte. Tout ça, en moins d’une seconde (0,3 à 1 seconde)!

Catapulte sur tige

Le quatre-temps est commun dans les forêts du Québec. Il projette ses grains de pollen à une vitesse folle. Une vraie catapulte!

À l’intérieur de sa fleur fermée, les étamines sont recourbées comme des ressorts pliés. Mais dès que la fleur s’ouvre, les étamines se déplient énergiquement.

Au bout des étamines, il y a des grains de pollen. Ils sont alors propulsés comme des projectiles! En 0,0005 seconde, ils sont déjà à 2,5 cm de la fleur.

Grandir lentement
Par contre, la plupart des autres mouvements des plantes sont ultra lents. Ils sont liés à leur croissance, qui prend des jours. Pour les voir, on doit filmer les plantes pendant des heures, puis faire jouer la vidéo en accéléré.

Laisse-nous un message

dis-nous ce que tu en penses

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Ton adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont requis: