Choisis un thème!

Safari de bestioles

22 juin 2020 - Texte et photos : Pierre-Olivier Ouellet ; Illustrations : Jacques Goldstyn

boulo unicycle

Voici les conseils de Pierre-Olivier Ouellet, spécialiste des insectes, pour observer les bestioles autour de chez toi, à la campagne ou à la ville!

 

 

 

 

 

 

 

Des pièges maison 

Pour faire des pièges, utilise des pots de yogourt récupérés. Perce un trou d’environ 2 cm au milieu du couvercle. Mets un appât dans le pot et referme-le. Puis dépose-le dans un trou, le couvercle au ras du sol. Attirés par l’appât, des insectes seront pris au piège!

 

Les meilleurs appâts

Le miel attire les butineurs et la viande avariée, les charognards. Un peu de vinaigre de vin intéressera les bestioles friandes de fruits en décomposition. Teste plusieurs appâts et compare ensuite tes captures!

Le catocale est un super papillon de nuit! En août, tu peux l’attirer avec de la miellée. C’est un mélange de mélasse, de cassonade, de banane mûre et de bière, en proportions égales.

Prépare environ un litre de miellée et applique-la sur l’écorce de quelques arbres. Au bout d’une heure, reviens avec une lampe de poche. Et n’oublie pas ton filet!

 

 

 

 

 

 

Une ampoule dans la nuit

Jusqu’à la mi-juillet, c’est la saison des sphinx et des saturnidés. Ces papillons de nuit sont attirés par les lumières artificielles (sauf les DEL). Si ton ampoule ou ton néon émet des ultraviolets, ça marche encore mieux. Ça imite l’éclat de la Lune, dont se servent les insectes pour s’orienter. Un drap blanc tendu devant la lumière facilite l’observation.

Récolte buissonnière

En juillet, pour dénicher des longicornes, place un drap sous un arbuste ou un arbre. Avec un bâton, secoue les branches et les feuilles. Les longicornes et autres coléoptères tomberont sur le drap.

 

Que faire avec tes captures ?

Tu peux relâcher tes spécimens après les avoir photographiés. Tu peux aussi les collectionner, car les insectes se reproduisent beaucoup. Ils sont une ressource très renouvelable. Sur une étiquette, note la date et l’endroit de la capture.

Que tu conserves ou non tes captures, tu peux entrer tes observations sur www.inaturalist.org. Ainsi, tu contribueras toi aussi à la science!

Une collection d’insectes

On t’encourage à relâcher les insectes après les avoir observés. Toutefois, si tu veux les conserver dans une collection, ils doivent être morts. Le plus simple est de les placer au congélateur pendant 24 heures. Ensuite, épingle-les et laisse-les sécher quelques jours pour éviter leur décomposition. Ce processus s’appelle la naturalisation.

Pierre-Olivier Ouellet est entomologiste. C’est un biologiste spécialiste des insectes. Il a créé son entreprise, La Bibitte mobile, avec laquelle il fait des animations scientifiques dans les écoles et les musées.

Laisse-nous un message

dis-nous ce que tu en penses

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Ton adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont requis:

Une réponse à “Safari de bestioles”

  1. Kseniya Lennikova dit:

    C’était super!