Choisis un thème!

Le fin renard du Grand Nord

28 janvier 2020 - Marie-Claude Ouellet Illustrations Jacques Goldstyn

boulo unicycle

Le renard arctique peut compter sur ses sens très aiguisés pour survivre à l’hiver polaire.

 

Une grande famille                                Le renard arctique vit dans le nord de l’Amérique du Nord et de l’Europe, près du pôle Nord. C’est un canidé, comme le chien, le loup et le coyote. Il a la taille d’un gros chat.

 

Il a du nez ce renard !                        Son flair est extrêmement puissant. Il lui permet de localiser une carcasse de phoque à 40 km de distance ! Il peut aussi sentir un animal caché sous 1,5 mètre de neige.

 

 

Clique sur les symboles pour savoir comment ce renard survit à l’hiver polaire :

 

Plein de petits !

À la naissance, les renardeaux sont aveugles et couverts de poils gris. Ils ouvriront les yeux après une dizaine de jours. Le renard arctique est le mammifère sauvage qui a le plus de petits. La femelle peut avoir jusqu’à 22 petits à la fois ! Mais le plus souvent, elle en a une dizaine.

 

Des petits gourmands !                    Les renardeaux se nourrissent des proies rapportées par leurs parents. Ils sont très gourmands. Chaque jour, un seul renardeau peut manger de trois  à dix lemmings. © iStock

 

 

Entendre, bondir et attraper !

Le renard arctique a une méthode de chasse originale. Quand il entend le bruit de petits rongeurs cachés sous la neige, il bondit et plonge tête première pour aller récupérer sa proie.

Laisse-nous un message

dis-nous ce que tu en penses

 :-)  ;-)  :-D  :-(  :-P  :-o  :-x  :-|  :-?  8-)  8-O  :cry:  :lol:  :roll:  :idea:  :!:  :?:  :oops: 💩 💪 👍

Ton adresse ne sera pas publiée. Les champs ci-dessous sont requis: